Régime kéto, en quoi ça consiste ?

par | Nov 6, 2020 | GUIDE RÉGIMES, Régimes perte de poids | 0 commentaires

Guide Régimes

Bénéficiez d’une première consultation GRATUITE*

*À condition de tester l’offre 7 jours premium

Bénéficiez d’une première consultation GRATUITE*

*À condition de tester l’offre 7 jours premium

Le régime kéto, aussi connu sous le nom de régime cétogène ou encore diète cétogène, est plutôt spécial en son genre. Alors qu’on faisait la guerre aux graisses il y plusieurs années, c’est au tour des glucides de prendre la place de la bête noire. Un régime riches en gras, comment ça peut fonctionner? Foodvisor vous explique.

L’origine du régime Kéto 

Le régime kéto est surtout connu sous le nom de “diète cétogène”. Il a été inventé en 1921 par le docteur Russel Wilder, dans le Minnesota. Il cherchait à reproduire les effets du jeûne sur l’organisme dans un régime pouvant être maintenu indéfiniment. Le jeûne montrait des résultats bénéfiques, notamment sur les malades atteints d’épilepsie et réfractaires aux traitements. Selon les études réalisées, le cerveau semblait être protégé des crises lorsqu’il était privé de sucre. Foodvisor Salade saumon grillé et crudités

La diète cétogène et donc alors devenu un régime à visée thérapeutique, riche en graisses et pauvre en glucides. Il prouve désormais son efficacité dans l’épilepsie et est aujourd’hui testé sur les maladies de Parkinson, Alzheimer, le diabète de type 2 et le cancer. 

En quoi consiste le régime Kéto ?

La répartition des macronutriments diffèrent des recommandations nutritionnelles générales puisque la première source d’énergie devient le gras et non pas les glucides. Le régime kéto se compose donc de 70 à 80% de lipides, 20 à 25g de protéines, 5 à 10% de glucides, par jour et par personne. Cela revient à diminuer sa consommation de glucides de manière excessive afin de consommer entre 20 et 50 grammes de ce nutriment par jour. 

Le mot “cétogène” est utilisé pour qualifier la cétose. En effet, lorsque le corps n’est plus approvisionné en glucose, il est capable de venir puiser dans ses propres réserves afin de créer de l’énergie. Mais cela ne dure qu’un court moment. Au bout de 2 à 3 jours, le corps manque de glucose et il entre alors en état de cétose. Concrètement, cela veut dire que le corps fabrique désormais son énergie à partir de nos réserves de graisses. Le produit de cette transformation est alors appelé “corps cétogènes”. Il en existe trois formes : l’acétone, l’acétoacétate et le béta hydroxybutyrate. 

Ainsi, ce régime est apprécié des personnes qui souhaitent perdre du poids. L’idée que le corps vienne puiser dans ces réserves indique une certaine perte de poids. Mais ce n’est pas si facile que ça. Le régime cétogène implique de grands bouleversements dans ses habitudes alimentaires, ce qui le rend difficile à tenir

Quels sont les risques et dangers du régime Kéto ?

Foodvisor Tartine avocat saumon guacamole oignon rouge herbes dans une assiette roseComme expliqué précédemment, le régime kéto est difficile à suivre, surtout les premières semaines. Étant donné que les changements alimentaires sont drastiques, le régime demande une certaine période d’adaptation. Elle sera plus ou moins longue en fonction de vos habitudes. Par exemple, si votre alimentation était principalement composée d’aliments ultra transformés, alors il sera difficile et fastidieux de les supprimer avant de passer dans le réel régime kéto. Pour cette raison, nombreuses sont les personnes qui abandonnent à cette étape. 

D’ailleurs, il est fortement recommandé de solliciter l’avis de son médecin, un bilan médical voire un suivi médical et/ou diététique adapté lorsque vous souhaitez réaliser une diète cétogène. 

Mis à part la difficulté à le mettre en place, le régime kéto peut être difficile à tolérer au niveau physiologique. Effectivement, lorsque le corps est contraint de puiser de l’énergie dans ses graisses, les personnes peuvent ressentir des symptômes semblables au syndrome grippal : fatigue,toux, irritabilité, nez pris, maux de tête, nausées, etc. De ce fait, il ne faut pas être trop exigeant avec soi même pendant cette période. Même si ces symptômes ne durent pas plus de quelques jours, il se pourrait que vous ne puissiez pas avoir d’activité sportive pendant plusieurs jours également, voire plusieurs semaines. 

Qu’en est-il du régime Kéto signé Foodvisor ?

Contrairement au régime stricte que représente la diète cétogène, le régime kéto proposé par l’application Foodvisor est une version light de celui-ci. Foodvisor considère que les régimes à visée médicale ne sont pas adaptés au grand public et ne croient pas en l’intérêt d’un régime drastique. Un régime restrictif n’est pas durable et peut même être dangereux à terme. C’est pourquoi le régime de l’application propose une répartition des macronutriments modifiées avec 50 à 100g de glucides autorisés par jour.

Quels sont les aliments à limiter ? 

Les aliments à limiter dans le régime kéto sont ceux riches en glucides, sucres et mauvaises graisses :

  • Les féculents, pâtes, riz, pain, pomme de terre, lentilles, farines, céréales
  • Les fruits très sucrés comme le raisin, la banane, les poires
  • Les sucres, le miel, les sodas, les biscuits, les produits sucrés, les jus
  • Les mauvaises graisses, graisses saturées, fritures, huile de palme, viandes grasses et charcuteries.

Quels sont les aliments à favoriser ?

Les aliments à favoriser dans le régime kéto sont ceux riches en protéines et bonnes graisses :Foodvisor Noix de coco ouverte dans une main

  • Les viandes, poissons, oeufs de bonne qualité 
  • Les végétaux pauvres en glucides 
  • Les avocats, les noix, noix de cajou, beurre de cacahuète, noisette
  • Les graines de lin, de chia
  • Les poissons gras : saumon, maquereau, sardines
  • Les huiles de qualité : olive, lin, colza, noix, noisette
  • Les produits laitiers demi-écrémés
  • Les fromages, le fromage frais, fromage de chèvre et brebis
  • Les fruits rouges, les fruits peu sucrés
  • Le pain de seigle et les lentilles corail pour l’apport de glucides complexes

À quoi ressemble une journée type ? 

Le régime kéto demande une répartition des nutriments bien spécifique, en dehors de nos habitudes. Nous vous proposons donc une idée de journée type afin de faciliter vos débuts

Le petit déjeuner 

  • 1 thé ou 1 café sans sucre
  • 2 oeufs 
  • 1 tranche de jambon
  • 1 fromage blanc 
  • 1 tranche de pain de seigle  ou du son d’avoine

La première collation 

  • 1 fruit peu sucré 
  • 1 laitage

Le déjeuner  

  • 1 portion de protéines
  • 1 assiette de légumes crus ou cuits
  • 1 petite portion de féculents (facultatif dans la limite de tes glucides de la journée)
  • 1 portion de fromage 

La seconde collation

  • 1 poignée de fruits oléagineux 

Le dîner

  • 1 protéine (poisson plus léger pour le soir) 
  • 1 assiette de légumes crus ou cuits
  • 1 laitage

Vous voilà incollables au sujet du régime kéto. Avant de vous lancer, n’oubliez pas que chaque personne est différente et que si un régime convient à une personne de votre entourage, ce n’est pas forcément le cas pour vous. Cela peut prendre du temps et s’avérer difficile si vous n’êtes pas accompagné par un professionnel. N’hésitez pas à contacter un diététicien ou une diététicienne diplômé(e).

Article écrit par Romane Guerot, diététicienne chez Foodvisor.

Vous aimerez aussi…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *