Pourquoi le stress et la dépression font-ils grossir ?

stress burn out Foodvisor

Comment le stress affecte négativement le corps et le poids ?

1/Définition du stress 

On dit souvent que le stress cause de la prise de poids , mais comment ça se fait et comment lutter contre ce phénomène ? 

Le stress est un mot assez large qui signifie au départ est positif puisqu’il permet de faire face à des situations d’urgences comme sauter en arrière face à un danger. 

Puis le stress devient chronique , ce stress là est très nuisible à la santé d’autant plus qu’il est bien souvent invisible. 

La plupart des gens sont stressés sans le savoir car tout devient source de stress et surtout de sécrétion d’hormones du stress le cortisol. 

Courir après le bus, rater le train , arriver devant une porte fermée, manger sur le bureau, lire ses mails professionnels à la maison, le manque de temps, le nombre de messages visuels vus par jour sont autant de stress vécus par le corps chaque jour. Le fait de “scroll down “ ou faire défiler les fils d’actualités de réseaux sociaux n’est pas un geste anodin. Cela expose votre cerveau à des milliers d’informations par minutes et ça l’épuise. Pour l’organisme, la fatigue psychique, physique et moral est un stress tout comme un rhume ou une indigestion. 

Le cortisol est une hormone stéroïde sécrétée par les glandes surrénales, lorsque le stress augmente, la sécrétion de cortisol augmentent pour faire face aux différentes situations. Puis un jour, les glandes surrénales sont épuisées, c’est le burn out. 

Il faudra refaire une santé aux glandes surrénales pour qu’elles puissent assurer de nouveau une sécrétion suffisante de cortisol. 

Vous l’aurez donc compris, l’excès de cortisol n’est pas bon car il mène à un épuisement qui sera très difficile à remonter. 

2/Comment savoir si vous êtes stressé ? 

-Les symptômes du stress ( excès de cortisol ) 

  • Fatigue persistante le matin et l’après midi
  • Fringales de sucrés surtout à 17H
  • Visage bouffi
  • Mauvaise digestion
  • Prise de poids abdominale (ventre gras)

stress and food

-Les symptômes du burn out ( carence en cortisol par épuisement surrénaliens) 

  • Fatigue extrême malgré des heures de sommeil
  • Irritabilité
  • Compulsions pour le sel , le sucre
  • Douleurs lombaires
  • Palpitations
  • Incapacité à gérer le stress
  • Réveil en milieu de nuit
  • Allergies, grippes fréquentes
  • Confus et maladroit
  • Manque de concentration

3/Les test sanguins qui le vérifient : 

Il est possible de faire une prise de sang pour vérifier si vous avez trop ou pas assez de cortisol

-Cortisol Libre à 8h du matin, le moment où le cortisol est au plus haut il doit se situer autour de 15 ng/l 

-DHEA-sulfate permet de voir le stock de Dhea 

-CBG ou transcortine, protéine de transport du cortisol, elle permet de voir si beaucoup de cortisol a été sécrété sur les jours précédents 

Les carence associées : 

-DHEA l’hormone de la jeunesse est présente en grande quantité au début de la vie, puis décroît naturellement. En cas de burn out, les stocks s’épuisent. 

-Vitamines et minéraux sont épuisés également par le stress,” tout est consommés” pour lutter. Notamment le magnésium qui est le minéral anti-stress principal. 

4/Le poids et le stress 

La graisse localisée au ventre vient des excès de cortisol. Celle-ci fait monter le taux d’insuline au contact du sucre et le stock immédiatement dans les viscères. La graisse viscérale se forme, elle est dangereuse car elle entoure les organes. Cela peut mener à des complications comme le diabète, la résistance insulinique, des problèmes cardio vasculaires, hormonaux, de la stérilité. 

5/Les solutions naturelles natural antistress

Pour combattre l’excès de cortisol il faut : 

– du magnésium sous forme de malate, bisglycinate, citrate au moins 300mg par jour 

– de la rhodiola ( plante calmante adaptogène) 

– des omegas 3 

– de la vitamine D 

– des protéines le matin pour la synthèse de sérotonine , l’hormone du plaisir et du moral 

– du repos, de la relaxation , moments de détente , la méditation, la sophrologie, le yoga, la psychothérapie

6/Comment faire la différence entre une dépression et un burn out ? 

La dépression est une carence en sérotonine, dopamine, noradrénaline, vitamine D  

Une personne peut partir en vacances et rester dépressive sur une plage de sable fin. 

Les neurotransmetteurs en questions sont intimement liés à l’alimentation, la sérotonine est sécrétée à 95% par les cellules de l’intestin. Si l’alimentation ou la digestion sont mauvaises cela peut engendrer des dépressions. 

Les carences en tyrosine, tryptophane (qui sont issus des protéines)  et vitamine D sont mises en cause dans ce phénomène. 

La dépression relationnelle peut être déclenchée par un évènement traumatisant, un choc. La dépression non réactionnelle à un événement est bien souvent dûe à des carences alimentaires et une mauvaise hygiène de vie.

La dépression peut avoir un effet sur le poids puisque la personne démoralisée aura tendance à mal se nourrir, soit plus du tout soit de manière compensatoire. L’activité physique baisse également et la dépendance à l’alcool, au tabac, à des médicaments joue un rôle aggravant.

Le burn out est une carence en DHEA et Cortisol, c’est un épuisement psychique, moral et physique.  

Une personne en burn out se sent tout de suite mieux pendant des vacances avec du repos mais redevient mal face aux stress et au travail. 

Il existe des burn out professionnels dûs à la surcharge de travail, des burn out familiaux dûs aux nombreuses tâches ménagères mais aussi des burn out par carences surrénaliennes ( manque de DHEA, âge, dysbiose, carence en magnésium, excès de sport trop intense) 

Une personne peut cumuler les 2 problèmes par carences en neurotransmetteurs et en cortisol. 

 

Si vous avez des questions sur ces sujets n’hésitez pas nous poser vos questions via Foodvisor

Article écrit par Elsa Orivel , diététicienne chez Foodvisor

Laisser un commentaire