Les bienfaits du fromage

Foodvisor fromage la boite du fromager

La France, pays du fromage par excellence !

Plus de 90% des français consomment du fromage une fois par semaine et près de la moitié de la population en consomment tous les jours !

Le fromage est donc un produit enraciné dans les habitudes alimentaires des Français.

Mais qu’en est-il de l’impact sur notre santé ? Faut-il continuer à manger du fromage ? Les diététiciens de l’application de nutrition Foodvisor, en partenariat avec la Boite du Fromager vous disent tout !

D’UN POINT DE VUE NUTRITIONNEL

Le fromage possède de nombreuses qualités et sa composition nutritionnelle dépend en grande partie de :

              l’origine du lait (espèces et races de vaches, chèvres, brebis, etc.)

              le type de lait (cru, pasteurisé, stérilisé, homogénéisé, etc.)

              des procédés de fabrication (pâte molle, pâte cuite, etc.)

              des méthodes utilisées (traditionnelles ou industrielles)

Donc il est difficile de généraliser, sachant qu’il y a plus de 1200 variétés de fromages en France !

Néanmoins, la majorité des fromages possèdent les mêmes bienfaits.

  • Riche en protéines !

Les protéines sont essentielles pour notre organisme, notamment pour entretenir nos tissus (peau, muscles, organes), notre système immunitaire ou encore transporter l’oxygène dans nos vaisseaux !

De plus les protéines d’origine animale contenues dans le fromage sont d’excellentes qualité car elles ont une assimilation optimale par rapport au protéines végétales.

Une portion de 30g de fromage apporte autant de protéines qu’un œuf, même 2 œufs pour le parmesan qui est un des fromages les plus riche en protéines !

C’est donc un bon moyen de contribuer à la couverture de nos besoins journaliers à tout âge.

  • Une teneur en calcium élevée

Le calcium nous permet de maintenir notre capital osseux, la coagulation du sang, de contracter nos muscles et aussi de faire fonctionner notre cerveau (conduction nerveuse) !

Avec une portion de fromage (environ 30g), on peut couvrir près d’un tiers des apports en calcium sur la journée, ce qui est très intéressant.

Les fromages à pâtes pressées cuites sont les plus riches en calcium (gruyère, comté, beaufort, parmesan, etc.). La partie solide du lait (le caillé) étant chauffée, la plupart des composants dont le calcium vont se concentrer grâce l’évaporation de l’eau, ce qui leur donne cette richesse.

  • Des vitamines indispensables

Le fromage apporte de nombreuses vitamines, comme les vitamines du groupe B, qui permettent de produire de l’énergie au sein de nos cellules, notamment la vitamine B12 qui joue un rôle contre le stress et la fatigue.

On note aussi une teneur très intéressante en vitamine A dans le fromage pour notre organisme, contribuant au maintien d’une vision normale, de la santé de la peau et des os, ainsi qu’une protection active contre les infections.

Foodvisor fromage la boite du fromager

  • L’atout des fromages au lait cru !

Le lait cru n’a subi aucun traitement thermique (pas de pasteurisation, stérilisation, etc), c’est le lait qui sort du pis de l’animal.

Les fromages élaborés au lait cru ont l’avantage d’assurer leur propre défense contre la prolifération bactérienne, en limitant naturellement le développement des bactéries pathogènes.

Cette flore bactérienne du lait cru va avoir un impact direct sur la qualité du produit final, c’est-à-dire le fromage, et contribuer au développement d’arômes et d’odeurs spécifiques.

 

De plus, le lait cru est moins allergisant et beaucoup plus digeste que le lait homogénéisé que l’on retrouve en grande surface (lait UHT), car la structure de ce dernier n’est plus la même lorsqu’elle passe par des traitements industriels et n’est plus assimilée de la même façon par l’organisme. 

Les fromages au lait cru peuvent donc avoir un bénéfice direct sur notre flore intestinale et notre système immunitaire.

L’idéal est de choisir des fromages au lait cru fabriqués de manière artisanale comme le propose La Boite du Fromager par exemple, qui propose des boxs de fromages par abonnement. 

  • Et le sel dans tout ça ? 

La plupart des fromages contiennent une quantité de sel importante car ce dernier a un rôle très important dans les différentes méthodes de fabrication du fromage. Il permet de former la croûte par exemple ou encore de protéger et conserver le fromage.

Cependant, le sel n’est pas à bannir (hors pathologies) de l’alimentation car il est essentiel pour garder une bonne glycémie (taux de sucre dans le sang) et maintenir tous les échanges de flux au sein de nos cellules.

Il faut aussi faire attention à la qualité du sel utilisé car un sel industriel sera moins bénéfique qu’un sel naturel non raffiné par exemple.

Si l’on privilégie une alimentation saine, non transformée, c’est-à-dire avec le moins d’aliments industriels possible, alors une consommation raisonnable de fromage au quotidien est tout à fait envisageable et ne posera aucun souci au niveau du sel.

  • Graisses saturées, si mauvaises que ça ?

Le fromage est composé essentiellement d’acides gras saturés, et ce n’est pas pour autant qu’il faut l’éviter !

Diabolisées à tort pendant les dernières décennies, notamment par de nombreuses études biaisées ne prenant pas en compte différents paramètres, les graisses saturées n’augmentent pas le cholestérol, ni le risque de maladie cardiovasculaire en quantités raisonnables. Elles restent essentielles pour notre organisme. 

Les graisses saturées permettent de nous fournir de l’énergie, d’entretenir la structure de nos cellules nerveuses et favoriser la production de nombreuses hormones indispensables. 

En effet, tout est question de quantité, il ne faut pas se ruer sur le fromage pour autant, mais une portion de 30 à 40g par jour rentre tout à fait dans une alimentation saine et équilibrée.

 

Le fromage a-t-il sa place dans nos assiettes ? 

Oui, mais à une condition !

 Il ne faut pas se priver de fromage si l’on aime ça !

Être au régime ou faire attention à sa ligne est parfaitement compatible avec la consommation de fromage. Le fromage fait part entière d’une alimentation équilibrée et il est donc tout à fait possible d’en consommer tous les jours.

 La seule condition est de se tourner vers des fromages de qualité, au lait cru si possible et fabriqués avec des méthodes traditionnelles.

Il faut à tout prix éviter les fromages industriels souvent élaborés à partir de fromages « reconstitués » et du lait de mauvaise qualité ayant subi différents traitements. De plus ces derniers se voient généralement ajoutés des additifs ou autres molécules nocives pour l’organisme, pour des raisons de conservation et de coûts.

Acheter des fromages industriels contribue à la standardisation et l’uniformisation du goût des fromages (type emmental bas de gamme) et à la disparition des nombreuses variétés de fromages qui constituent notre patrimoine culturel. L’industrie laitière nous propose donc des produits avec peu de « personnalité ». 

Il serait vraiment dommage de se priver d’un aliment offrant tant de bienfaits et de plaisir.

Si vous souhaitez varier votre consommation de fromages et miser la qualité, vous pouvez retrouver les produits sélectionnés par La Boite du Fromager en cliquant ici.

 

Crédit photo : La Boite du Fromager. 

 

Laisser un commentaire