Le régime sans gluten fait-il maigrir ?

par | Fév 11, 2021 | Coaching Diététique, GUIDE RÉGIMES, Régimes mode de vie | 0 commentaires

DIET GUIDE

Téléchargez l'app Foodvisor

 

Obtenez un suivi sur votre alimentation et

trouvez le regime qui vous convient

gluten foodvisor

Le gluten , c’est quoi ?

Le gluten est une protéine contenue naturellement dans certaines céréales : 

-Le Seigle

-L’avoine

-Le blé

-L’orge 

Le moyen mnémotechnique pour s’en souvenir est SABO ! 

Pourquoi le gluten a si mauvaise presse ? 

A la base cette protéine est inoffensive mais à la suite de plusieurs mutations faites dans l’agriculture pour rendre les céréales plus fortes face aux conditions environnementales ( climat, sécheresse, insectes, inondation) . Le blé ancien est devenu le blé moderne et en plus les céréales ne sont plus consommées “complètes “ mais raffinées. 

Le raffinage consiste à supprimer les écorces des céréales et mettre le grain à nu. Une fois broyés, les grains donnent la farine blanche que nous connaissons et plus elle est riche en gluten plus la pâte va être élastique. 

Lorsque nous mangeons des aliments à base de farine blanche moderne raffinée, le gluten dépourvu de ces écorces touche directement les parois intestinales et peut devenir irritant. C’est pourquoi on constate une épidémie de personnes “intolérantes au gluten”. 

Cela ne veut pas du tout dire qu’il y a plus de personnes allergiques qu’avant , c’est simplement que le blé a changé et est moins digeste du fait qu’il a perdu presque toutes les fibres qui protégeaient le grain. 

Le deuxième problème est que les farines raffinées deviennent des sucres rapides par la même occasion car les glucides du grain sont déjà prêts à passer la barrière intestinale sans attendre la séparation d’avec les fibres. On constate alors une élévation du taux d’insuline suite à l’ingestion de farine raffinée et donc une prise de poids, une résistance à l’insuline, des dérèglement hormonaux etc … 

En quoi consiste le régime sans gluten ?

Le régime sans gluten consiste à éliminer totalement de l’alimentation toutes les céréales contenant du gluten, les sous-produits de ces céréales et les aliments fabriqués à partir de ces sous-produits (exemples: vinaigre de malt, certaines viandes hachées, saucisses, bouillon cube, épaississants….). Les céréales contenant du gluten délétère pour les patients atteints de maladie cœliaque sont le blé (y compris l’épeautre et le kamut), le seigle et l’orge. L’avoine n’est pas contre indiquée chez les patients cœliaques.

À qui s’adresse le régime sans gluten ? 

  1. La maladie cœliaque qui est une intolérance vraie au gluten. La maladie affecte environ 1% de la population générale. Cette prévalence est sous-évaluée compte tenu de l’existence de formes frustes, méconnues et la prévalence exacte plus proche de 2 à 4 %. Cette intolérance se traduit par une réaction immunologique provoquée par la gliadine du gluten aboutissant à la destruction de l’épithélium grêlique (ou atrophie villositaire). Les symptômes varient d’un sujet à l’autre et les formes peu symptomatiques sont fréquentes. Le régime est le seul traitement efficace, car il n’existe aucune alternative médicamenteuse. Le régime doit être suivi à vie pour éviter la survenue de complications, telles la déminéralisation osseuse, les carences (fer, calcium, etc.) et parfois des complications plus graves telles un lymphome.

Il ne faut pas confondre l’intolérance au gluten avec l’allergie au blé, plus rare, qui met en jeu un mécanisme immunitaire différent et des réactions d’hypersensibilité immédiate avec des manifestations allergiques (éruption cutanée, œdème de Quincke, choc anaphylactique dans les formes les plus graves).

2. hypersensibilité au gluten : L’intolérance au gluten en dehors de toute maladie coeliaque (Non Celiac Gluten Sensitivity ou NGCS). Cette entité se traduit par la survenue récurrente, lors de la consommation de certaines farines, de symptômes digestifs (ballonnement, diarrhée, douleurs abdominales) et extradigestifs qui composent un tableau clinique proche de celui du syndrome de l’intestin irritable. 

Ces sujets souffrent de douleurs abdominales, d’alternances diarrhée-constipation, de ballonnement abdominal, de troubles de l’humeur, des maux de tête… Ces symptômes disparaissent dès la suppression du gluten, et réapparaissent en cas de reprise.Dans ce cas, le rôle du gluten dans le développement de ces symptômes reste à démontrer car il n’existe pas d’atrophie villositaire intestinale.

3.Toutes les personnes qui se sentent mieux en ne consommant plus ou beaucoup moins de gluten peuvent le faire car le gluten n’est pas indispensable à la vie.

Etablir un diagnostic

Le diagnostic repose sur la recherche d’anticorps sériques spécifiques de la maladie dans le sang, les IgA anti-transglutaminase ; la confirmation se fait par des biopsies sur la partie haute de l’intestin grêle (duodénum) par voie endoscopique.

Chez les enfants, l’ESPGHAN (Société européenne de gastro-entérologie, hépatologie et nutrition pédiatriques) recommande de ne pas effectuer de biopsie dans certains cas bien précis et après avis d’un pédiatre gastro-entérologue.

 Traitement

Le seul traitement de la maladie coeliaque consiste à suivre un régime sans gluten strict et à vie. La mise au régime sans gluten doit conduire à une rémission des symptômes. 

Les personnes allergiques sont même allergiques à toutes traces même minimes de gluten, tous les produits industrielles doivent donc être bien vérifiés car ils sont susceptibles de contenir des traces.  

 

Les aliments naturellement dépourvus de gluten 

– viandes grillées,

– légumes frais et secs, 

– fruits,

– poissons, 

– œufs,

– lait,

– maïs, riz, sarrasin, quinoa, pomme de terre, soja, millet, sorgho

-lentilles, soja, haricots secs, légumineuses, pois chiches

foodvisor gluten

Que pensez des aliments “sans gluten” du commerce ? 

Beaucoup de ces aliments à la base conçus pour les malades coeliaques sont des produits industriels. Leur composition, au delà de la garantie sans gluten, n’est pas toujours exemplaire. Ils sont souvent à base de farine de maïs, riz, soja et ont un index glycémique très élevé. 

Consommez des produits industriels sans gluten peut être un bon dépannage pour remplacer du pain si on a une allergie avérée. 

Par contre, ce ne sont pas des produits de régimes qui font maigrir ou qui sont à incorporer dans votre quotidien. 

Ils sont souvent très chers et peu fameux au niveau du goût et de la texture.  

Le régime sans gluten fait-il maigrir ? 

Le fait de supprimer le pain, les pâtes, les pizzas, les crêpes, les gateaux, les biscuits et autres produits à base de farine de blé va forcément engendrer une forte baisse de la consommation de glucides et de sucre. 

Par conséquent, une perte de poids est fortement probable. Tout comme lors d’un régime Low Carb . 

Maintenant si les produits à base de blé sont remplacés par des produits industriels à base de farines de riz, mais, soja, les taux de glucides revient le même voir est plus important qu’avant et dans ce cas, le régime sans gluten peut même faire grossir. 

Il faut donc consommer des produits bruts et naturellement sans gluten et limiter les sucres, les glucides simples pour avoir un effet sur le poids. 

stress and food

Autres bénéfices 

Le régime sans gluten peut également avoir des effets bénéfiques sur la peau, l’acné, l’eczéma, le psoriasis, mais aussi sur la fertilité, l’hypothyroïdie, les maladies auto-immunes, la forme physique etc .. 

 

Article co-écrit par Elsa et Romane, diététiciennes chez Foodvisor.

 

 

foodvisor

Vous aimerez aussi…

Guide régimes

Les régimes, la perte de poids, l’équilibre alimentaire ancrés dans un mode de vie sain ou la nutrition du sportif  La...

lire plus

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *