Le jeûne intermittent : ce qu’il faut savoir

Foodvisor Jeûne intermittent

Le jeûne intermittent fait beaucoup parler de lui en ce moment. Mais que vaut ce programme? Est-il adapté à la perte de poids? Quels sont ses bienfaits? Tant de questions auxquelles nous allons vous répondre. Je vous invite à lire la suite de l’article si le jeûne intermittent est un sujet qui vous intéresse. 

En quoi consiste le jeûne intermittent? 

Il existe différentes manières de jeûner mais le jeûne intermittent reste la plus durable et accessible des méthodes. En effet, elle consiste à alterner des périodes de jeûnes durant lesquelles vous n’avez le droit de consommer que de l’eau et des périodes de prises alimentaires. Il ne s’agit pas de réaliser un déficit calorique mais de garder son apport total habituel. Les jeûnes étendus (plus de 48h sans manger) et les jeûnes prolongés (plus d’une semaine sans manger) ne sont pas recommandés par Foodvisor. Ils demandent un suivi médical sérieux. Ce sont des jeûnes thérapeuthiques. 

Différents types de jeûne intermittent :

1/ Le 16/8

Le plus connu des jeûnes intermittents est celui qu’on appelle le 16/8. Comme son nom l’indique, il consiste à jeûner pendant 16 heures et de répartir ses prises alimentaires sur les 8 heures restantes. La manière la plus courante de le pratiquer est de sauter le petit déjeuner : vous pouvez par exemple jeûner de 20h le soir jusqu’à 12h le lendemain. Puis vous placez vos repas entre 12h et 20h. Certains préfèrent sauter le dîner et donc jeûnent de 16h jusqu’à 8h le lendemain.Il est plus efficace de sauter le diner ou de diner très tôt car ensuite vous allez dormir. 

Le fait de sauter le petit déjeuner n’est pas forcément une bonne habitude alimentaire. D’ailleurs beaucoup de personnes font ça et cela n’a jamais permi de maigrir ou d’être en meilleure santé. Il ne faut pas confondre sauter le petit déjeuner et Jeûner de manière équilibrée. 

2/ Le 20/4

Il existe également le jeûne en 20/4 qui consiste à jeûner pendant 20 heures et réaliser ses prises alimentaires sur seulement 4 heures. En général, les personnes qui pratiquent ce type de jeûne ne sont pas des novices en la matière, ils sont donc capables de jeûner à partir de 20h du soir jusqu’à 16h le lendemain. Il n’est pas nécessaire d’en arriver là , car la prise alimentaire doit être d’environ 2000 kcal en 4h seulement. C’est beaucoup de calories et de travail pour le système digestif. 

3/ Le 5/2

Aussi, on retrouve des adeptes du jeûne 5/2. Ici, on conserve une alimentation totalement normale pendant 5 jours puis l’on jeûne pendant 2 jours consécutifs. Pendant ce régime, 500 à 600 kcal sont autorisées dans la journée. C’est la valeur maximale pour pouvoir déclencher les adaptations hormonales bénéfiques du jeûne

Soyez prudents, certaines pratiques du jeûne méritent un avis médical avant d’être mises en place. Ne restez pas seul, tenez vous informés.

Comment choisir mon jeûne intermittent? 

Foodvisor jeûne intermittent

Il ne faut pas oublier que chaque méthode de perte ou de prise de poids a ses avantages et ses inconvénients. Ainsi, il n’existe pas de meilleure ou moins bonne méthode. Les fluctuations de poids sont fortement influencées par notre environnement social, professionnel, familial, nos émotions, notre rythme de vie, notre génétique. Nous oublions souvent que notre activité physique et nos habitudes alimentaires ne sont pas les seuls facteurs conditionnants notre poids. Dans ce sens, je vous invite à tester par vous même. Certaines personnes auront plus de résultats avec des périodes de jeûne plus courtes tandis que d’autres observeront des résultats grâce à des périodes plus longues.Tout est question de préférences individuelles.

Dans quels cas le jeûne intermittent est-il déconseillé ? 

Le jeûne intermittent est déconseillé à plusieurs personnes pour des raisons de santé évidentes. Sont incluses dans cette catégorie, les personnes âgées, les femmes enceintes, les femmes allaitantes et les moins de 20 ans à qui l’alimentation traditionnelle profite (croissance, maintien de la masse musculaire). Il est déconseillé de jeûner pour les personnes qui seraient fatiguées, anémiées, pour celles qui ont un IMC trop bas ou un diabète de type 1. Le jeûne intermittent est également déconseillé aux personnes qui supportent mal les frustrations ou qui souffrent d’un trouble du comportement alimentaire.

Le jeûne intermittent est-il associé à la perte de poids? 

Oui, le jeûne intermittent permet de déclencher une perte de poids. Le processus n’est en fait pas difficile à comprendre. Lors d’un jeûne, quelconque, le corps va avoir besoin d’énergie pour fonctionner correctement. Il va alors venir puiser dans les réserves de sucre : le glucose stocké sous forme de glycogène dans le foie et les muscles. Une fois ces réserves épuisées, le corps va créer de l’énergie en brûlant le gras stocké et aussi un peu de protéines. Le jeûne crée alors ce phénomène de perte de poids en venant puiser dans les réserves énergétiques. 

Foodvisor jeûne intermittent perte de poids

Au delà de brûler les réserves énergétiques de l’organisme, le jeûne permet aussi de diminuer le stockage. En effet, il réduit le taux d’insuline dans le sang, l’hormone qui sert à stocker. Pour comprendre comment ça marche il suffit de savoir que dès que l’on mange, le pancréas largue des molécules d’insuline dans le sang. À leur tour, elles viennent récupérer le glucose ingéré afin de le stocker dans les muscles et le foie. L’insuline permet aussi de déclencher le stockage des graisses dans le tissu adipeux. 

Également, des études montrent que le jeûne intermittent entraînerait une augmentation considérable de la production d’hormone de croissance. Cette hormone est notamment réputée pour déstocker la graisse, réguler le glucose sanguin ainsi que d’autres hormones. 

Quels sont les bienfaits du jeûne intermittent? 

Les bienfaits du jeûne intermittent sont nombreux. Tout d’abord, ce type d’alimentation permet une meilleure gestion du poids. Pour les raisons que nous avons expliquées plus haut dans l’article mais aussi car le jeûne intermittent nous rapproche de nos sensations alimentaires. En effet, le jeûne intermittent nous pousse à écouter notre corps, à distinguer l’appétit, la faim, les envies alimentaires, le rassasiement. Il est primordial de connaître et de savoir gérer ses sensations alimentaires pour pouvoir atteindre son objectif de la manière la plus saine et durable possible. Foodvisor bienfaits jeûne intermittent

Aussi, le jeûne intermittent améliore la sensibilité à l’insuline. En d’autres termes, notre organisme devient plus performant. Aujourd’hui, nos habitudes alimentaires riches en produits industriels demandent beaucoup trop de travail à notre pancréas et nos cellules fonctionnent moins bien. Le jeûne intermittent permet de moins solliciter le pancréas pour qu’il puisse réaliser ses autres tâches. Le jeûne intermittent peut être bénéfique aux personnes qui ont une résistance à l’insuline, un prédiabète ou un diabète de type 2.

De même, le système digestif reçoit son lot de soutien : le transit est amélioré, les inflammations sont réduites et le système digestif est nettoyé. Le jeûne intermittent permet également d’aider le foie à éliminer les déchets (alcool, médicaments, toxines). 

Ensuite, le jeûne intermittent entraîne une amélioration des fonctions cognitives. Il permet une meilleure concentration et une clarté mentale. On observe également un regain d’énergie grâce au jeûne intermittent et ainsi une baisse de la fatigue générale. 

Sport et jeûne intermittent sont-ils compatibles? 

Oui, vous pouvez garder une activité physique régulière pendant le jeûne intermittent. Cependant, il faut rester vigilant. Vous devez éviter de pratiquer une activité physique trop intense comme le HIIT ou le Crossfit. Gardez ces activités pour la période ou vous mangez afin de ne pas épuiser votre organisme et être contre productifFoodvisor sport et jeûne intermittent

Encore une fois, il faut vous tester. Certaines personnes préfèrent faire du sport avec l’estomac vide, tandis que d’autres aiment manger avant un effort physique. Il faut savoir qu’à calories égales, faire du sport à jeun ne brûle pas plus de calories au niveau global que de faire du sport après s’être nourri. En revanche, le sport pendant le jeûne intermittent permet aux muscles de brûler les graisses de façon plus efficace ce qui peut être intéressant pour ceux qui ont du mal à perdre du gras dans certaine zones, et pour les athlètes d’endurance. 

 

 

En Anglais cette pratique se dit “Intermittent Fasting” , vous trouverez beaucoup d’informations sous ce nom également.

Article écrit par Romane, diététicienne chez Foodvisor.

 

Laisser un commentaire