3 causes de l’addiction au sucre et les solutions

De plus en plus de personnes sont confrontées aux problèmes de l’addiction au sucre et des pulsions alimentaires. Il est difficile de s’en défaire mais il existe des solutions. Si vous êtes concerné, sachez qu’il y a différents facteurs qui provoquent ces pulsions incontrôlables et que chaque cause doit être combattue avec une stratégie adaptée. Si vous en avez assez d’avoir essayé de vous défaire de ces addictions en vain, découvrez dans cet article de quel type de pulsions vous souffrez et quelle solution est la mieux adaptée à votre cas.

Cause 1 : Le sucre appelle le sucre

Vous mangez souvent du sucre, votre corps réagit par la sécrétion d’insuline, ce qui baisse votre taux de sucre dans le sang. L’organisme tombe alors en hypoglycémie réactionnelle et vous avez une grosse envie de sucre de nouveau. Vous êtes dans un cercle vicieux qui vous donne une addiction aux sucreries.

Solution :

-Faire une détox de sucre. Les premiers jours sont difficiles car vous pouvez avoir des symptômes de manque.
-Commencez par supprimer le sucre du café, des yaourts. N’achetez plus de friandises ni de chocolats.
-Essayez de faire 1 jour sur 2 sans sucre. Puis 1 jour sur 3. Ensuite accordez-vous 1 pâtisserie par semaine maximum jusqu’à ce que vous ne soyez plus “dépendant”.

Nos conseils pour vous aider à réduire le sucre :

-Faites le plein de protéines car elles sont très rassasiantes.
-Mangez des légumes verts à volonté (les fibres ralentissent l’absorption des sucres)
– Ne mangez pas les fruits seuls, prenez des amandes et un laitage avec, afin de réduire l’index glycémique
– Buvez beaucoup d’eau
– Ne prenez aucun édulcorant ou produit light car ils contribuent à l’addiction au sucre.
– Vous pouvez, si vous le souhaitez prendre un complément alimentaire à base de magnésium, chrome et/ou berbérine (3 mois de cure) cela aide énormément.

Au bout de quelques jours les pulsions s’estompent. Au bout de 3 semaines, l’addiction peut avoir disparu.

Cause 2 : Vous avez un dérèglement de la flore intestinale

A force de consommer trop souvent des féculents ou en trop grandes quantités, vous avez trop nourri cette partie de la flore qui consomme du sucre. Un microorganisme, le Candida Albicans devient alors trop présent et vous avez des ballonnements qui apparaissent.
A chaque fois que vous mangez du pain, des pâtes, des pizzas, des gâteaux ou de la farine en quantité, votre digestion se complique et vous avez le ventre qui gonfle.
Cette levure, le Candida Albicans se nourrit de sucre (glucides, amidon, etc) et réclame de plus en plus de sucre. Elle devient vorace et indique à votre cerveau qu’elle veut plus de glucides. Vous êtes alors attiré par les féculents et les sucreries.
Ce déséquilibre s’appelle la Candidose (excès de candidas) .

Solution :

-Arrêter de nourrir les candidas en supprimant le sucre, les féculents et l’alcool. (Voir nos conseils ci-dessus pour supprimer le sucre)
-Tuer les candidas surnuméraires en consommant du curcuma, de l’huile coco, de l’ail, de la cannelle, de l’huile essentielle d’origan et des extraits de pépins de pamplemousse.
-Prendre des probiotiques pour rééquilibrer la flore et ne plus avoir de ballonnements et de pulsions sucrées. (Prendre ceux qui contiennent de la L-Glutamine pour cicatriser la barrière intestinale en même temps)

Cause 3 : Vous avez un déséquilibre des hormones du stress

Vous avez tendance à avoir envie de sucre lorsque vous êtes stressé, anxieux, déprimé…
Vous mangez machinalement des sucreries sans vous en rendre compte pour apaiser un sentiment désagréable de stress ou de peur (anxiété, solitude, ennui, déprime).

Cela est dû à un déficit dans votre corps des hormones du plaisir, la sérotonine et la dopamine notamment.

Les facteurs qui peuvent entraîner un manque de sérotonine dans votre organisme :
-Des carences en fer, magnésium, zinc
-Des carences en tryptophane, l’acide aminé précurseur de la sérotonine

Les facteurs qui peuvent entraîner un manque de dopamine dans votre organisme :
-Des carences en Tyrosine, l’acide aminé précurseur de la dopamine
-Des carences en vitamines du groupe B et C, fer, magnésium, zinc

Solution :

-Consommer des aliments riches en Tyrosine : banane, avocats, noix, chocolat noir, oeufs et produits laitiers entre autres
-Consommer des aliments riches en Tryptophane : viande, oeufs, épinards, volaille, fruits de mer…
-Avoir des apports en protéines suffisants
-Eviter les situations stressantes (surutilisation des ressources)
-Avoir une bonne hygiène de vie avec suffisamment d’heures de sommeil
-Eviter de boire plus de 3 cafés par jour car cela utilise beaucoup de vitamines
-Faire une détox du foie, une à deux fois par an pour assurer le métabolisme des neuromédiateurs (sérotonine et dopamine)
-Avoir de bons apports en oméga 3, vitamine D, vitamine B9 (poissons gras, choux)
-Si vous le souhaitez, vous pouvez prendre un complément alimentaire complet (3 mois de cure multivitamines et minéraux)

Conclusion

Il est aussi possible que plusieurs de ces causes vous arrivent en même temps.
Procédez par étape pour reprendre une bonne hygiène de vie et vous libérer de vos pulsions.
L’addiction au sucre peut provoquer une grande fatigue, de la déprime, des troubles du sommeil, de l’acné, des dérèglements hormonaux (SPM, SOPK), une prise de poids, du diabète, des maux de tête, un engorgement du foie… Il est donc important de la combattre pour se sentir mieux et être en bonne santé.
Si vous pensez être concerné, le mieux est de faire le test en faisant un challenge zéro sucre pendant 1 mois et d’observer les améliorations.

Pour savoir si vous consommez suffisamment de protéines, faites le test en téléchargeant Foodvisor

Article écrit par Elsa Orivel Diététicienne chez Foodvisor

Lire aussi: Combien de sucre peut-on consommer par jour ?

Laisser un commentaire