Perte de poids – Tout savoir sur les lipides

Salade huile d'olive

Le gras. On l’aime dans l’assiette, mais pas vraiment sur nous. Alors comme beaucoup de personnes, vous partez à la chasse aux lipides. L’été en ligne de mire, vous voulez retrouver la ligne avant de faire un pas sur le sable. Mais l’élimination des lipides est-elle vraiment une bonne méthode ?

UNE PETITE DÉFINITION ?

D’après l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), « les lipides, communément appelés « graisses », constituent, avec les protéines et les glucides, une des trois grandes familles de macronutriments, c’est-à-dire l’un des constituants des aliments qui contribuent à l’apport énergétique [= ils apportent des calories] ».

LE SAVIEZ-VOUS ?

Vous mangez des lipides sous forme de triglycérides (voir ci-après) principalement pour les lipides animales, et sous forme d’acides gras pour les lipides végétales. Ceux-ci sont découpés lors de la digestion en acides gras. Les acides gras seront utilisés pour :

– Des rôles métaboliques : source d’énergie, modulation du catabolisme et de l’anabolisme etc.

– La fabrication de lipides plus complexes : Les phospholipides, qui constituent les membranes des cellules et les triglycérides, constituant notamment le tissus adipeux (« graisse corporelle »).

ACIDES GRAS SATURÉS OU INSATURÉS ?

Il s’agit d’une classification des acides gras selon leur structure chimique.

Les acides gras insaturés sont connus comme « le bon gras » qui protègent contre les maladies cardiovasculaires :

Les omégas 3 : le saumon, le thon, les sardines, les noix, l’huile de colza…
Les omégas 9 : l’huile d’olive, les avocats…

Les acides gras saturés ont mauvaise réputation car ils sont associés à un risque de maladies cardiovasculaires : beurre, crème fraiche, huile de coco, huile de palme.

Néanmoins, il ne faut pas bannir les acides gras saturés. Ils sont intéressants pour la cuisson car ils résistent à la chaleur, contrairement aux insaturés qui se dénaturent facilement. Donc, à titre d’exemple : l’huile d’olive dans la salade, et l’huile de coco dans la poêle.

D’OÙ VIENT MON PETIT GRAS ?

On entend très souvent « on est ce qu’on mange ». Cela peut porter à confusion en ce qui concerne les lipides.
Laissez-moi deviner : ce sont les poignées d’amour et la culotte de cheval qui vous titillent ? Comme je l’ai dit plus haut, cette accumulation de graisse est constituée de triglycérides.

Or les triglycérides sont fabriqués à partir d’acides gras. Ces acides gras sont issus de l’alimentation ou bien synthétisés par notre corps à partir… du sucre ! Oui, la graisse corporelle est principalement issue du stockage du glucose (sucre) sous forme de triglycérides. Le « gras » que l’on mange ne vient pas magiquement se déposer sur notre ventre !

ET DONC CONCRÈTEMENT ?

Quand vous mangez des lipides, ils vont d’abord jouer leurs nombreux rôles structuraux et métaboliques puis le surplus sera stocké.
Le glucose quant à lui, va être utilisé comme source d’énergie, et sera stocké dans les muscles et le foie pour reconstitué les stocks de glycogène. Mais ces réserves sont très limitées. Tout excès sera directement stocké dans le tissu adipeux sous forme de triglycérides. Et malheureusement, ce stockage-là est quasi infini. D’où la possibilité d’atteindre des stades d’obésité morbide.

CE QUE JE DOIS RETENIR ?

Ne pas avoir peur des lipides ! Ils sont essentiels ! Manger du gras ne veut pas dire prendre du gras ! Il faut cependant favoriser les acides gras insaturés qui protègent des maladies cardiovasculaires, sans bannir les acides gras saturés.
Il ne faut pas bannir le sucre non plus, tout est une question d’équilibre. Mais cela fera l’objet d’un prochain article !

Marie Giacchetti, consultante nutrition et sport.
Source : Anses, les lipides.

One Reply to “Perte de poids – Tout savoir sur les lipides”

Laisser un commentaire