6 bons réflexes à avoir lorsqu’on fait du sport en hiver


L’activité physique en hiver n’est pas déconseillée, au contraire ! Mais attention, le froid augmente le risque de blessures. Il est donc essentiel de prendre les précautions nécessaires pour se protéger du froid. Voici quelques conseils à suivre pour pouvoir continuer à s’entraîner sans risque.

1. ADAPTER SON ÉQUIPEMENT

Pensez à bien vous équiper pour affronter le froid !
Lorsqu’il fait froid, le corps utilise énormément d’énergie pour se réchauffer car s’il se refroidit, le risque de blessure augmente.
Pour bien s’équiper, il faut porter plusieurs couches de vêtements. Mais attention ! Le danger est de s’habiller trop chaudement.

Adaptez les couches de vêtements selon la température ! S’il fait entre 5 et 10 degrés, je vous conseille de porter un T-shirt à manches courtes et un sweat manches longues. S’il fait en dessous de 5 degrés, je vous conseille de porter un T-shirt manches courtes, un T-shirt manches longues et un coupe vent.

Privilégiez des matières respirantes et absorbantes pour les t-shirts et isolantes pour le coupe vent.
Enfin, n’hésitez pas à mettre gants et bonnets pour protéger vos extrémités.

2. BIEN S’ÉCHAUFFER

Pour optimiser vos performances et minimiser le risque de blessures, portez une attention particulière à l’échauffement. L’échauffement permet de faire monter votre corps en température. Pour éviter les claquages, optez pour des étirements actifs. Voici quelques exemples d’étirements actifs : faites des séries de montées de genoux, talons fesses, pas chassés …

3. VARIER SES ENTRAÎNEMENTS

Pour réduire vos sorties extérieures variez vos entrainements en essayant le sport d’intérieur. Essayez la natation, le yoga ou le fitness par exemple !

4. ADAPTER SON ALIMENTATION

Lorsqu’il fait froid, notre organisme a besoin de plus d’énergie. Mais attention cette énergie ne doit pas être apportée par des aliments “gras”. Pour avoir de bons apports en énergie et améliorer vos performances, augmentez les glucides complexes dans votre assiette. On en trouve dans le pain complet, les pâtes, le riz, l’avoine, le quinoa, pommes de terre etc.

5. S’HYDRATER RÉGULIÈREMENT

Même s’il fait froid, le corps transpire pendant l’effort et perd de l’eau. Il est important de bien s’hydrater pour éviter une baisse des performances. L’idéal est de boire de l’eau avant, pendant et après l’effort. Des petites gorgées toutes les 10-15 minutes suffisent.

6. VÉRIFIER LA MÉTÉO !

Vérifiez les conditions météorologiques avant de sortir. S’il y a du verglas par exemple, vous risquez de glisser et de vous blesser. Adaptez vos séances d’entrainement à la météo 😉

Article écrit par Amélie Vincent, diététicienne.

Laisser un commentaire